Nouvelle Histoire Du Premier Empire Tome 4 Les Cent Jours 1815 Book PDF, EPUB Download & Read Online Free

Nouvelle histoire du Premier Empire, tome 4
Author: Thierry Lentz
Publisher: Fayard
ISBN: 221365994X
Pages: 700
Year: 2010-04-28
View: 279
Read: 1154
Sous l’angle politique, diplomatique ou militaire, le système napoléonien a cessé de vivre avec l’abdication de 1814 et l’installation aux Tuileries du frère de Louis XVI. Aussi, le long récit historique de Thierry Lentz aurait-il pu se clore sur ces événements, les Cent-Jours n’étant que le bégaiement d’années fécondes, tantôt glorieuses, tantôt décevantes, de la conquête de l’Europe à l’effondrement. La France n’est-elle pas désormais dépouillée de presque toutes ses conquêtes ? Ses institutions ne sont elles pas en cours d’adaptation à un modèle dont les réminiscences de l’Ancien Régime ne sont pas absentes ? Pourtant, la mémoire de Napoléon ne serait pas la même s’il n’avait pas eu l’audace de vouloir inverser le cours des choses : ce furent le « miracle » du retour de l’île d’Elbe, les Cent-Jours et Waterloo. L’historien doit observer qu’il n’y a rien de commun entre ces trois mois de 1815 et les quinze années précédentes. Le revenant de l’île d’Elbe a perdu la main. Il multiplie les erreurs dans le choix des hommes et les imprudences politiques. Il s’entoure d’un personnel fatigué ou bien de ses pires ennemis, sans compter l’appel à des intellectuels en manque de prestige. Il subit aussi des trahisons que ne compensent pas certains ralliements, tandis qu’à Vienne les puissances poursuivent la reconstruction d’une Europe dans laquelle il n’a plus sa place. Le salut du régime ne tient plus qu’au savoir-faire guerrier du vainqueur d’Austerlitz. Mais l’Empire succombe dans une « morne plaine », aux portes de Bruxelles, avant de recevoir l’estocade devant les Chambres. La paix signée avec les vainqueurs sera terrible. Il faudra la réécriture de l’histoire à Sainte-Hélène, l’envol de la légende et que, les années passant, « la France s’ennuie », comme devait dire Lamartine, pour que les Cent-Jours soient oubliés, pardonnés puis magnifiés. Thierry Lentz est l’auteur de nombreux ouvrages sur le Consulat et l’Empire dont Le 18 Brumaire (1997), Le Grand Consulat, 1799-1804 (1999), un Dictionnaire des ministres de Napoléon (1999), Savary, le séide de Napoléon (2001), Napoléon, l’esclavage et les colonies (avec Pierre Branda), Sainte-Hélène, île de mémoire (direction, avec Bernard Chevallier et Michel Dancoisne-Partineau). Il est directeur de la Fondation Napoléon.
Nouvelle histoire du Premier Empire: Les Cent-Jours, 1815
Author: Thierry Lentz
Publisher:
ISBN: 221363808X
Pages: 599
Year: 2002
View: 751
Read: 1270
Sous l'angle politique, diplomatique ou militaire, le système napoléonien a cessé de vivre avec l'abdication de 1814 et l'installation aux Tuileries du frère de Louis XVI. Aussi, le long récit historique de Thierry Lentz aurait-il pu se clore sur ces événements, les Cent-Jours n'étant que le bégaiement d'années fécondes, tantôt glorieuses, tantôt décevantes, de la conquête de l'Europe à l'effondrement. La France n'est-elle pas désormais dépouillée de presque toutes ses conquêtes ? Ses institutions ne sont-elles pas en cours d'adaptation à un modèle dont les réminiscences de l'Ancien Régime ne sont pas absentes ? Pourtant, la mémoire de Napoléon ne serait pas la même s'il n'avait pas eu l'audace de vouloir inverser le cours des choses : ce furent le " miracle " du retour de l'île d'Elbe, les Cent-Jours et Waterloo. L'historien doit observer qu'il n'y a rien de commun entre ces trois mois de 1815 et les quinze années précédentes. Le revenant de l'île d'Elbe a perdu la main. Il multiplie les erreurs dans le choix des hommes et les imprudences politiques. Il s'entoure d'un personnel fatigué ou bien de ses pires ennemis, sans compter l'appel à des intellectuels en manque de prestige. Il subit aussi des trahisons que ne compensent pas certains ralliements, tandis qu'à Vienne les puissances poursuivent la reconstruction d'une Europe dans laquelle il n'a plus sa place. Le salut du régime ne tient plus qu'au savoir-faire guerrier du vainqueur d'Austerlitz. Mais l'Empire succombe dans une " morne plaine ", aux portes de Bruxelles, avant de recevoir l'estocade devant les Chambres. La paix signée avec les vainqueurs sera terrible. Il faudra la réécriture de l'histoire à Sainte-Hélène, l'envol de la légende et que, les années passant, " la France s'ennuie ", comme devait dire Lamartine, pour que les Cent-Jours soient oubliés, pardonnés, puis magnifiés.
Napoléon Bonaparte
Author: Natalie Petiteau
Publisher: Armand Colin
ISBN: 2200603320
Pages: 320
Year: 2015-04-01
View: 297
Read: 1081
Cerner l’homme Napoléon Bonaparte sous toutes ses facettes : telle est l’ambition du présent ouvrage. Depuis l’œuvre de Jean Tulard en 1977, les études napoléoniennes se sont très largement renouvelées, notamment sous l’impulsion du Napoléon, de la mythologie à l’histoire que Natalie Petiteau a publié en 1999. Par ailleurs, de nombreuses sources nouvelles ont été mises au jour. Il était donc temps de relire l’histoire de Napoléon Bonaparte avec toutes ces données inédites, mais aussi dans une démarche qui tienne compte des nouvelles approches du genre biographique. Natalie Petiteau propose ici de comprendre la vie d’un homme, Napoléon Bonaparte, dans un temps spécifique, la Révolution française puis ses lendemains, et dans un espace d’envergure, le continent européen. Par un retour aux sources, elle livre un portrait intérieur en montrant ses mutations permanentes au gré des événements. Elle donne à voir comment cet officier d’abord farouchement corse puis viscéralement français est devenu un homme politique tout autant qu’un génial chef de guerre. Elle souligne comment il a été perçu comme l’incarnation de la nation française, et comment il s’est lui-même pensé comme tel. Elle montre le processus par lequel il s’est enfermé dans la certitude que lui seul savait ce qu’était la bonne voie pour la France révolutionnée. Napoléon ne pouvait pas concevoir une France qui ne soit pas en position dominante en Europe. Si bien que l’enfant des Lumières et l’officier jacobin qu’il a été a finalement fait figure de tyran sanguinaire. L’un des intérêts de ce livre est aussi de proposer une remise en perspective de cette image légendaire.
Waterloo Busting the Myths
Author: Yves Vander Cruysen, Untold Stories
Publisher: Untold Stories by Jourdan Publishing
ISBN: 2390090907
Pages: 289
Year: 2015-07-29
View: 412
Read: 994
No battle has generated more myths or more conflicting analyses than that of Waterloo How worried were they in Brussels, dancing at the Duchess of Richmond’s ball? What was Grouchy up to when he was needed? Was the French cavalry destroyed by a sunken road? Was the victory due to Napoleon’s state of health on the day of the battle? Was he misled by a local guide? Was a French general murdered after being taken prisoner? Should we really see the battle as a German victory? What did Cambronne say (and can it be printed)? Then come the issues about the aftermath – What happened to Napoleon’s treasures – and his famous hat? Who cut down Wellington’s tree? Were local people compensated for the damage to their livelihoods? How did battlefield tourism develop? And how did Lord Uxbridge’s amputated leg become a diplomatic issue? This book, written on the occasion of the Bicentenary, scrutinises these and other legends and stories with the aim of distinguishing the true from the false ABOUT THE AUTHOR The author, Yves Vander Cruysen, has spent 15 years of study on and around the battlefield. He is also the councillor in the commune of Waterloo responsible for culture and tourism. His detailed local knowledge, besides his profound historical research, affords new perspectives and unique insights into many of these issues. EXCERPT Waterloo has often been the scene of conflicts. Simply because, over the centuries, armies defending or threatening Brussels had equal interest in securing the position of Waterloo, which guaranteed control of the Forest of Soignes which encircled the capital. Waterloo was also served by a paved road, much prized by armies. It thus became a real cornerstone for military strategists. Since 1698, this small town, which was then only one of the villages which made up Braine l’Alleud, has thus been occupied by various passing troops; with all that this may represent in theway of damage and sacrifices for local people.
Napoleon
Author: Munro Price
Publisher: Oxford University Press, USA
ISBN: 0199934673
Pages: 324
Year: 2014
View: 641
Read: 225
On April 20, 1814, after a dizzying series of battles, campaigns, and diplomatic intrigues, a defeated Napoleon Bonaparte made his farewell speech to the Old Guard in the courtyard of the Chateau de Fontainebleau and set off for exile on the island of Elba. Napoleonic legend asserts that the Emperor was brought down by foreign powers determined to destroy him and discredit his achievements, with the aid of highly placed domestic traitors. Others argue that once Napoleon's military defeats began in 1812, his fall became inevitable. But in fact, as Munro Price shows in this brilliant new book, Napoleon's fall could have been avoided altogether. Exploring a critical and often neglected period of Napoleonic history between 1812 and 1814, Napoleon: The End of Glory offers a more complete picture of the Emperor's decline and fall than any previous work. Price analyzes the political, military, and diplomatic events of the period, from Napoleon's disastrous invasion of Russia in 1812 to the multiple failed attempts by Austria to broker peace. He illuminates the dynamic relationships between Napoleon and the wily Austrian foreign minister Metternich-whose desire for equilibrium within the European states system clashed with Napoleon's unshakeable belief in hegemony and subjection-and the charming and enigmatic Alexander I of Russia. And he explores the lasting impact of the bloody Terror of the French Revolution on Napoleon's decisions once he came to power. Rejecting the assumption that defeat was unavoidable, Price considers instead why Napoleon failed to explore a compromise peace that could have allowed him to keep his crown, arguing that the answer to this question has powerful implications for our understanding of the Napoleonic wars. Ultimately, Price provides a convincing portrait of the Emperor's decline, exposing his blindness, intransigence and miscalculations; his preference for war and his declining ability to wage it; and his nearly pathological fear of a dishonorable peace. A deeply researched study of the moment of a great man's fall, Napoleon: The End of Glory forces us to reconsider Napoleon's character, motives, and the reasons for his spectacular failure.
Katalog der Privat-Bibliothek seiner Majestät des Königs von Hannover. [With] Nachtrags-Katalog
Author: L. Nolte, Hanover (kings of.)
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1858
View: 683
Read: 542

Katalog der Privat-Bibliothek Seiner Majestat des Konigs von Hannover.
Author:
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1858
View: 869
Read: 740

Histoire & mesure
Author:
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 2014
View: 230
Read: 885

Chute de l'Empire
Author: Achille de Vaulabelle
Publisher:
ISBN:
Pages: 520
Year: 1852
View: 758
Read: 1196

Catalogue général de la librairie française: 1891-1899. Table des matières
Author: Otto Henri Lorenz, Daniel Jordell, Henri Stein
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1905
View: 961
Read: 1160

Catalogue général de la librairie française
Author: Otto Henri Lorenz, Daniel Jordell, Henri Stein
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1905
View: 1185
Read: 833

Manuel du libraire et de l'amateur de livres
Author: Jacques-Charles Brunet
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1880
View: 579
Read: 918

Waterloo
Author: Pascal Cyr
Publisher: Editions L'Harmattan
ISBN: 2296542441
Pages: 439
Year: 2011
View: 310
Read: 903
Golfe Juan, ter mars 1815, Napoléon Bonaparte pose de nouveau le pied sur le sol de France. Après onze mois d'exil sur l'île d'Elbe, il est bien décidé à remonter sur le trône. Sans perdre un seul instant, avec seulement quelques centaines d'hommes, il marche en direction de Paris. Le peuple l'acclame. Les soldats se rangent sous ses drapeaux. Grenoble et Lyon lui ouvrent leurs portes. Et enfin, vingt jours plus tard, sous les acclamations de quelques centaines de sympathisants, Napoléon est porté en triomphe jusque dans son cabinet des Tuileries. Mais si à première vue, rien n'a changé, la France est maintenant bien différente. Les notables savent que le retour de Napoléon entraînera celui de la guerre et qu'à nouveau, le pays sera forcé de faire de grands sacrifices afin de repousser une nouvelle coalition européenne. Leurs craintes vont se matérialiser le 25 mars 1815, date à laquelle les puissances coalisées signent une alliance contre "Napoléon Buonaparte". Ainsi, devant composer avec la trahison de nombreux fonctionnaires, la révolte des royalistes, la méfiance des libéraux et les difficultés financières, Napoléon, seul contre tous, doit lutter pour sa survie. La victoire sur le champ de bataille, c'est encore l'unique moyen de ramener vers lui la confiance d'une France qui doute.
Le Ier Empire, 1804-1815
Author: Arnaud Teyssier
Publisher: Pygmalion Editions
ISBN: 2857046146
Pages: 347
Year: 2000
View: 305
Read: 1038
Napoléon, qui forgea des institutions administratives puissantes et durables, l'a lui-même reconnu : il fut un politique, avant d'être un militaire. Empereur à 35 ans, ce propagandiste de génie organisa un pouvoir personnel absolu, reposant sur l'ordre et sur la gloire. Ayant porté, par ses victoires, la France aux dimensions de l'Europe, il dut, plus qu'un régime, construire un système. Il trouva des adversaires résolus, bien que d'inégal danger, chez les émigrés et leurs réseaux, ou chez les intellectuels, de Chateaubriand à Madame de Staël. Il fut la cible de complots, dut compter avec les intrigues de ceux qui le servaient, chefs militaires ou ministres, et qui, tels Fouché ou Talleyrand, étaient prêts à l'abandonner ou à le trahir. Il lui fallut composer avec la force retrouvée de l'Eglise, ainsi qu'avec la puissance sociale nouvelle des notables. Il dut enfin, dans la solitude du pouvoir, affronter non seulement l'irritation croissante des populations étrangères vassalisées, mais aussi la plus sourde des oppositions : la lassitude de son propre peuple. Revenu de l'île d'Elbe, il affecta, trop tard, de se faire libéral. Le mythe qu'il édifia à Sainte-Hélène devait être son ultime acte politique. L'ère impériale a marqué une étape décisive dans la construction politique de la France contemporaine et la formation de l'esprit collectif des Français. Napoléon fut-il le premier dictateur moderne qui pérennisa à sa manière l'acquis de la Révolution ? Ou poursuivit-il un autre but, restaurer un ordre monarchique qui ne pouvait plus être celui des Bourbons, mais qui devait rompre résolument avec les désordres révolutionnaires ? Plutôt qu'un continuateur ou un héritier de 1789, ne fut-il pas l'initiateur d'une profonde révolution conservatrice, celle que la monarchie n'avait pas su imposer ? Depuis la Révolution, la France n'a cessé de chercher à recréer un pouvoir qui dure. En ce sens, l'épopée conquérante de l'Empire fut aussi notre première grande aventure politique, porteuse de leçons, et source d'inépuisable nostalgie.
Mémoires Sur Les Cent Jours; en Forme de Lettres
Author: Benjamin Constant
Publisher: Theclassics.Us
ISBN: 1230739343
Pages: 40
Year: 2013-09
View: 578
Read: 837
Ce livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent generalement telecharger une copie gratuite scannee du livre original (sans les coquilles) aupres de l'editeur. Non reference. Non illustre. 1820 edition. Extrait: ...lettres, menacant pour les droits et pour la liberte de tous les militaires, avait eu, en outre, le tort de frapper l'un des officiers de l'armee, le plus recommandable par la bravoure, la loyaute, les qualites domestiques et sociales. Il etait resulte de ces deux actes, que jusqu'a l'arrivee de Bonaparte, l'on avait soupconne le marechal Soult de servir les vues des royalistes exageres, et a cette opinion de la partie liberale de la nation, opinion anterieure au debarquement de Cannes, avait succede, au moment de ce debarquement, une opinion toute contraire, que j'ai toujours crue fausse, mais qui n'en devint pas moins fatale. On pensa que les demonstrations du ministre n'avaient ete que des pieges pour rendre la cour plus impopulaire, et que secretement il etait d'accord avec Napoleon. Le remplacement du ministere etait donc une operation urgente, si l'on voulait ranimer l'esprit public. C'etait trop d'avoir porte atteinte a la liberte de la presse, alarme les proprietaires, mecontente les villes, effarouche les campagnes, courouce l'armee, et de n'avoir pas su garantir le pays d'une invasion de mille a douze cents hommes. On aspirait a se delivrer a la fois, et des intentions qui etaient inquietantes, et de l'incapacite qui etait pernicieuse. Un ministere nouveau etait l'esperance de tous les citoyens, le desir des Chambres, le v u unanime de tous les amis de la liberte et de la patrie. L'expression de ce...