Les Derniers Jours De Darlan Book PDF, EPUB Download & Read Online Free

Les derniers jours de Darlan
Author: Jacques Moreau
Publisher:
ISBN:
Pages: 291
Year: 1985
View: 871
Read: 776

Torch
Author: Vincent O'Hara
Publisher: Naval Institute Press
ISBN: 1612519229
Pages: 368
Year: 2015-09-15
View: 192
Read: 784
"World War II had many superlatives, but none like Operation Torch—a series of simultaneous amphibious landings, audacious commando and paratroop assaults, and the Atlantic’s biggest naval battle, fought across a two thousand mile span of coastline in French North Africa. The risk was enormous, the scale breathtaking, the preparations rushed, the training inadequate, and the ramifications profound. Torch was the first combined Allied offensive and key to how the Second World War unfolded politically and militarily. Nonetheless, historians have treated the subject lightly, perhaps because of its many ambiguities. As a surprise invasion of a neutral nation, it recalled German attacks against countries like Belgium, Norway, and Yugoslavia. The operation’s rationale was to aid Russia but did not do this. It was supposed to get Americans troops into the fight against Germany but did so only because it failed to achieve its short-term military goals. There is still debate whether Torch advanced the fight against the Axis, or was a wasteful dispersion of Allied strength and actually prolonged the war. Torch: North Africa and the Allied Path to Victory is a fresh look at this complex and controversial operation. The book covers the fierce Anglo-American dispute about the operation and charts how it fits into the evolution of amphibious warfare. It recounts the story of the fighting, focusing on the five landings—Port Lyautey, Fédala, and Safi in Morocco, and Oran and Algiers in Algeria—and includes air and ground actions from the initial assault to the repulse of Allied forces on the outskirts of Tunis. Torch also considers the operation’s context within the larger war and it incorporates the French perspective better than any English-language work on the subject. It shows how Torch brought France, as a power, back into the Allied camp; how it forced the English and the Americans to work together as true coalitions partners and forge a coherent amphibious doctrine. These skills were then applied to subsequent operations in the Mediterranean, in the English Channel, and in the Pacific. The story of how this was accomplished is the story of how the Allies brought their power to bear on the enemy’s continental base and won the Second World War."
Darlan, Weygand, Cunningham
Author: Robert Gandin
Publisher: Nouvelles Editions Latines
ISBN:
Pages: 255
Year: 1977-01-01
View: 565
Read: 907

Vichy dans la «solution finale»
Author: Laurent Joly
Publisher: Grasset
ISBN: 2246638496
Pages: 1024
Year: 2006-04-05
View: 249
Read: 1113
Si, depuis une trentaine d'années, la persécution des juifs sous l'Occupation constitue un enjeu mémoriel important de la société française, il n'existe que très peu d'ouvrages analysant la politique antisémite du régime de Vichy. Se fondant sur une exploitation minutieuse de toutes les archives publiques disponibles, ayant mis au jour une série de fonds jusqu'alors inédits (archives judiciaires de la Libération, dossiers du Conseil d'État ou de la préfecture de Police de Paris, dossiers personnels de carrière des agents du commissariat général aux Questions juives, etc.) et découvert plusieurs archives familiales (dont l'exceptionnel fonds Xavier Vallat), Laurent Joly renouvelle considérablement le sujet. La création du CGQJ en mars 1941, à la demande des autorités occupantes, constitue un tournant décisif. Le vice-président du Conseil l'amiral Darlan et le premier commissaire général aux Questions juives Xavier Vallat interprètent à leur façon ce projet en affirmant ouvertement leur désir de « refouler » les juifs étrangers, polonais et autres, qui, selon les mots de Vallat, « sont venus en véritables légions sur notre pays, pour son plus grand malheur ». Dorénavant, la politique antijuive de l'État français dépend intimement de la politique nazie, dans un complexe et ambigu jeu à trois - les orientations du gouvernement de Vichy, la stratégie des autorités occupantes et les ambitions propres au CGQJ -, qui est ici analysé. Jusqu'en décembre 1941, le commissariat général aux Questions juives s'affirme comme un « véritable ministère » et obtient la promulgation d'un nombre impressionnant de lois et de décrets antisémites. À partir de l'hiver 1941-1942 puis définitivement après la rafle du Vel' d'Hiv, le CGQJ se voit marginalisé dans la conduite de la politique antijuive, désormais négociée au plus haut niveau. Son influence législative et politique est pratiquement réduite à néant. L'histoire au quotidien du CGQJ n'avait jamais été faite. Combien cette administration exceptionnelle compta-t-elle d'employés ? Qui étaient-ils ? D'où venaient-ils ? Comment se représentaient-ils leur activité professionnelle ? Quels ont été les résultats et les conséquences humaines de leur politique ? Ayant plus particulièrement étudié le parcours des 180 cadres du CGQJ, Laurent Joly analyse le profil sociologique, la mentalité et les méthodes de travail de tous ces bureaucrates et exécuteurs de la politique antijuive de Vichy.
39-45 Les mensonges de juin 1940
Author: Bernard Legoux
Publisher: Primento
ISBN: 2390090826
Pages: 729
Year: 2015-03-02
View: 600
Read: 856
Que s’est-il réellement passé en juin 1940 ? Voici un livre dérangeant. Dans une démonstration dont l’évidence s’impose à l’esprit, Bernard Legoux nous prouve qu’en juin 1940 l’armistice était la seule solution envisageable. Il n’y avait aucune alternative crédible ! Le 16 juin 1940, après un retrait total de l’armée britannique, l’armée française était submergée par la Wehrmacht. D’immenses destructions, des millions de réfugiés paniqués encombraient les routes. Des troupes en grande infériorité numérique et en retraite rapide interdisaient tout espoir de renverser la situation. Par ailleurs, les insuffisances militaires et industrielles de l’Empire français ne permettaient pas d’envisager une poursuite efficace de la lutte contre l’Allemagne. Seul un armistice pouvait éviter une capitulation sans conditions de l’armée et permettait de protéger le mieux possible la population et les prisonniers de guerre contre la barbarie nazie. Cet armistice a donné l’occasion à la France de conserver sa flotte, son empire colonial et une grande partie du pays libre de toute occupation. Il lui a offert la possibilité, en novembre 1942, de reprendre la lutte, aux côtés des Alliés, dans les meilleures conditions. Il lui a encore permis d’épargner la vie de plusieurs centaines de milliers de combattants et de civils. Hitler a reconnu lui-même avoir commis une grave erreur en l’accordant. L’auteur nous montre que l’Histoire « officielle », qui ne cesse de stigmatiser cet armistice, répond incontestablement beaucoup plus à des motifs politiciens qu’au désir de se rapprocher de la vérité historique. Un livre dérangeant qui bouscule les idées reçues sur l'un des épisodes méconnus de la Seconde Guerre Mondiale A PROPOS DE L'AUTEUR : Bernard Legoux est spécialiste de l’histoire de France en 1940. Cet écrivain s’illustre également comme membre de la Commission française de l’histoire militaire. EXTRAIT : Est-il encore utile, peut-on se demander, de parler à nouveau de la période si troublée de 1939/1940 ? Je crois que de nombreux Français s’intéressent à une époque où la plupart d’entre eux n’étaient pas encore nés, qui a tellement divisé leurs parents, et qui est toujours évoquée d’abondance dans les librairies ou à la télévision. Pendant plus de soixante ans certains lobbies ont beaucoup contribué à déformer la perception de cette période dramatique des mois de mai à juillet 1940 et il s’est constitué une « Histoire quasi officielle » dont les rapports avec la réalité sont souvent assez lointains. En effet elle se caractérise par une diabolisation complète de l’armistice et du gouvernement qui fut obligé de le demander et au contraire par des éloges dithyrambiques de tous ceux qui s’y sont opposés. Pour cela : La défaite de juin 1940 est minimisée ainsi que ses conséquences. Le maréchal Pétain et le général Weygand sont désignés comme les principaux responsables de cette défaite. On laisse même entendre souvent qu’ils l’ont provoquée intentionnellement pour prendre le pouvoir. La conclusion de l’armistice est considérée comme une trahison, notamment vis-à-vis des alliés britanniques auxquels est censé nous lier un traité conclus le 28 mars 1940, et cet armistice est considéré comme « abominable ». Le gouvernement aurait dû partir en Afrique du Nord vers laquelle auraient pu être acheminés 500 000 hommes avec leurs matériels en juin 1940. L’armistice n’est donc qu’une « capitulation » qui a comme principal résultat de mettre toute la France à la disposition des Allemands (Discours du général de Gaulle).
Annales
Author: France. Assemblée nationale (1871-1942). Chambre des députés
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1898
View: 842
Read: 818

Aux Services de la République
Author: Claude Faure
Publisher: Fayard
ISBN: 2213660395
Pages: 786
Year: 2004-09-29
View: 324
Read: 948
Depuis soixante ans, les relations entre le renseignement et la politique sont pour le moins complexes, ambiguës, voire teintées de soupçons. Aux Services de la République nous en fait vivre l'histoire de Londres, où le général de Gaulle organise le BCRA, jusqu'à la caserne du boulevard Mortier à Paris, où siège la DGSE, en se remémorant au passage la création de la DST, des RG, du SDECE, de la DRM .... Et l'on s'aperçoit que les rivalités, dans l'univers du renseignement, ne sont pas nouvelles et que les responsables politiques, par désintérêt ou par commodité, n'ont pas su organiser la coordination des services. Cet ouvrage décrit la façon dont le pouvoir a utilisé les services secrets à ses propres fins, que ce soit en Indochine, en Algérie, en Afrique - seconde patrie de Jacques Foccart - et, bien sûr, en France, quand il s'est agi d'aider le général de Gaulle à revenir aux affaires en 1958 ou de salir Georges Pompidou avec l'affaire Markovic... II révèle à quel point la « guerre froide » a marqué l'action des services, depuis l'incroyable histoire des « réseaux Gladio » jusqu'à la traque insolite d'agents dormants soviétiques. De l'intérieur des services, on découvre la déstabilisation durable et le climat de paranoïa provoqués par les révélations du défecteur russe Golytsine, le choc créé par l'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981, les profondes répercussions de l'affaire Greenpeace sur le fonctionnement de la DGSE, l'importance diplomatique de l'affaire Farevvell, ou encore le vague à l'âme d'hommes ballottés par les différentes cohabitations. Pourtant ce livre ne se veut pas pessimiste. On y apprend notamment comment Michel Rocard a convaincu François Mitterrand de relancer le conseil interministériel du renseignement et à quel point une poignée de parlementaires se battent pour faire naître, en France, une culture du renseignement. Aux Services de la République, est le fruit d'un important travail de recherche et de collecte d'informations inédites auprès d'anciens Premiers ministres, ministres, chefs de service du contre-espionnage. Peut-être contribuera-t-il à réfuter quelques idées reçues, à lever les malentendus et à favoriser le dialogue entre la République et ses services afin que le renseignement français entre dans l'ère moderne.
Les 20 derniers jours de la Flotte
Author: Albert Vulliez
Publisher:
ISBN:
Pages: 285
Year: 1963
View: 1249
Read: 716

Two Years of French Foreign Policy: Vichy, 1940-1942
Author: Adrienne Doris Hytier
Publisher: Praeger Pub Text
ISBN: 0837175518
Pages: 402
Year: 1958
View: 236
Read: 152

Annales de la Chambre des députés ...
Author: France. Assemblée nationale (1871-1942). Chambre des députés
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1897
View: 1327
Read: 1134

The French North African Crisis
Author: M. Thomas
Publisher: Springer
ISBN: 0230287425
Pages: 287
Year: 2000-09-08
View: 632
Read: 217
The French North African Crisis analyses the postwar breakdown in French imperial rule in North West Africa, concentrating primarily upon the Algerian war of independence. The book highlights the human tragedy involved and the divisive consequences within French metropolitan politics of intractable colonial conflict. It further examines how far the protracted crisis of colonial control in North Africa shaped French foreign and security policy and this impacted upon Anglo-French relations, the western alliance and the wider process of decolonization.
Journal des transports
Author:
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1895
View: 164
Read: 1230

Foreign Labor in Nazi Germany
Author: Edward L. Homze
Publisher: Princeton University Press
ISBN: 1400875633
Pages: 370
Year: 2015-12-08
View: 1158
Read: 174
During World War II, Germany recruited over eight million foreign laborers from her allies, the neutral countries, and the occupied territories. This book describes the inception, organization, and administration of the Nazi foreign labor program and its relationship to the over-all economy and government. Originally published in 1967. The Princeton Legacy Library uses the latest print-on-demand technology to again make available previously out-of-print books from the distinguished backlist of Princeton University Press. These editions preserve the original texts of these important books while presenting them in durable paperback and hardcover editions. The goal of the Princeton Legacy Library is to vastly increase access to the rich scholarly heritage found in the thousands of books published by Princeton University Press since its founding in 1905.
Annales
Author: France. Assemblée nationale (1871-1942) Chambres des députés
Publisher:
ISBN:
Pages:
Year: 1896
View: 1253
Read: 928

Women in the Days of Cathedrals
Author: Régine Pernoud
Publisher:
ISBN:
Pages: 266
Year: 1998
View: 1047
Read: 856
Regine Pernoud has addressed herself to the study of many questions about the status of women in the Middle Ages and presents her surprising answers in this captivating work. Here one learns that the most ancient treatise on education in France was written by a woman; and medicine was practiced regularly by women in the thirteenth century; that in the twelfth century the Order of Fontevraud gathered both monks and religious sisters under the authority of an abbess. This is a systematic study that provides a multitude of concrete examples. No aspect of feminine activity in the course of the medieval periods is neglected: administration of property, professions and commerce, the intellectual life, even politics; writers, educators, sovereigns, and those who enlivened the royal courts. Moreover, the author draws from the history of law and the history of events and social customs to sketch something never before attempted, an outline of the evolution of the power of women. This is a classic work without reference to which any inquiry into the questions addressed here must remain incomplete.